À Propos

Qui suis-je ?

Madame Lirette ou Elodie, une femme de 37 ans, 2 enfants, libre, humble, curieuse, authentique, audacieuse qui aime se dépasser.

Madame Lirette c’est un clin d’œil à mon papa Gilbert, expert de la récup’ et à ma mamie Lucienne, lingère de métier qui m’a transmis son amour des draps, des tissus et son goût pour l’upcycling.

Aujourd’hui Recycleuse Textile, Tisserande, Couturière, Styliste, Modéliste, Entrepreneur en Provence, pendant 10 ans j’ai exercé le métier de Chef de projet Marketing à Paris.

A travers ma marque Madame Lirette, je milite au quotidien pour la seconde vie des textiles, pour une mode durable et responsable aux antipodes de la mode actuelle axée sur la Fast Fashion.

portrait madame lirette

Fast Fashion : mode qui consiste à tirer les prix vers le bas (en exploitant le tiers monde), et à renouveler sans cesse les collections pour pousser à l’hyper consommation.

La Fast Fashion en quelques chiffres...

industrie textile recyclage

Un triste constat :

  • ▲ 4 fois plus de vêtements achetés qu’en 1980
  • ▲ Une durée d’utilisation divisée par 2
  • 2/3 du linge acheté, enfoui, incinéré et seulement 1/3 trié et collecté (conteneurs, associations, boutiques,…)
  • ▲ Moins de 1% des tissus recyclés, utilisés pour en confectionner de nouveaux.

L’industrie textile est, derrière l’industrie pétrolière, la 2ème industrie la plus polluante au monde ! 

Et oui, produire du tissu nécessite beaucoup d’énergie !

Au minimum 10 étapes…

Prenons l’exemple d’un T-shirt en coton :

Au commencement, il y a une plante cultivée et son cultivateur puis une fleur de coton et son égreneur, une fleur de coton et son filateur, un fil de coton et son tricoteur, une étoffe en coton et son ennoblisseur, un tissu en coton et son coupeur, un coupon de tissu coton et son couturier, un T-shirt en coton et son livreur, ce même T-shirt et son distributeur, ET le super T-shirt porté par son acheteur…

champ coton
machine a coudre

Alors, rappelons-nous le temps de nos grands meres...

L’époque où nos aînés chérissaient leurs robes, les comptaient sur les doigts de leurs mains, les reprisaient, les retouchaient, les récupéraient, les décousaient, les transmettaient,… de véritables reines de l’upcycling ces grands mères ! Cet art qui consiste à éviter de jeter des choses qui pourraient encore être utiles quand on peut utiliser son imagination pour leur trouver une seconde vie.

Redevenons des éco-citoyens, faisons un geste pour notre planète, réduisons notre empreinte écologique !

Agissons pour une mode durable

  1. 1. Achetons moins : à la hauteur de notre véritable besoin
  2. 2. Achetons mieux : favoriser les tissus de qualité
  3. 3. Lavons moins : chaque lavage abîme le tissu donc lavons quand c’est vraiment nécessaire.
  4. 4. Lavons à plus basse température, souvent un cycle à 30° suffit.
  5. 5. Réparons, retouchons nos vêtements qui ne sont plus à notre convenance
  6. 6. Repensons notre rapport à la possession et consommons seconde main (dépôt vente, brocante, associations, troc)
  7. 7. Recyclons : upcyclez si les textiles sont encore en état d’usage ou déposez les textiles dans les conteneurs métalliques prévus à cet usage s’ils sont trop usés, déchirés, tâchés.
  8. 8. Favorisez les marques inscrites dans une démarche durable, éthique, responsable.
madame lirette recyclage textile

Luttons ensemble contre le gaspillage textile

N’oublions pas que derrière chaque bout de tissu il y a des hommes, de l’énergie sous toutes ses formes.

N’oublions pas qu’un tissu n’est pas qu’un simple objet de consommation mais un marqueur du temps, d’histoires, d’aventures, un bon compagnon de route !

N’oublions pas que nous sommes qu’un maillon de la chaîne. Regardons notre armoire d’un autre œil ! Regardons-là comme une mine d’or !